UNE INVITATION: SOIRÉE-RENCONTRE SUR LES DÉFIS ET LES ENJEUX DE L’ÉCOLE QUÉBÉCOISE

Je participerai jeudi soir prochain, le 17 janvier à 1 9h30, à une soirée rencontre sur les défis et les enjeux de l’école. Cette soirée est organisée par le Centre culturel chrétien de Montréal.  Je vous invite cordialement. Voici les détails:

Conférence
L’école québécoise : défis et enjeux

Où va l’école québécoise? Fabrique-t-elle des décrocheurs à la chaine? Garde-t-elle les jeunes aux études? Fabrique-t-elle des zombies illettrés ou des esprits créatifs? Prépare-t-elle nos enfants pour demain? Permettra-t-elle au Québec de se tailler une place dans l’économie mondiale? Permet-elle aux jeunes de s’éveiller et de s’épanouir? Trois personnes, trois générations, trois points de vue sur ce sujet brulant. Jean-Pierre Proulx, ancien directeur du Conseil supérieur de l’éducation, Mathieu Côté-Desjardins un jeune enseignant rebelle et Simon-Pierre Chevarie-Cossette, étudiant en philosophie et acteur du « Printemps érable », aborderont ces questions cruciales.Toute la carrière de Jean-Pierre Proulx a tourné autour de l’éducation. D’abord comme journaliste et éditorialiste spécialisé au Devoir, et ensuite à travers plusieurs projets de restructuration du secteur éducatif, en particulier pour définir la place de l’enseignement religieux. Un célèbre rapport sur cette question porte son nom. De 2002 à 2006, Jean-Pierre Proulx a présidé le Conseil supérieur de l’éducation. Il a même enseigné! (Université de Montréal, de 1991 à 2009) Son prochain livre, actuellement sous presse, examine la genèse trouble de l’école publique québécoise au début du 19ième siècle.Mathieu Côté-Desjardins est un jeune enseignant (28 ans au dernier décompte) rebelle. C’est un passionné d’éducation. Révolté par ses premières expériences d’enseignant, il lutte contre le conformisme, la passivité et… le Ministère. En 2010, il a lancé une websérie dans laquelle il interpelle l’université, les fonctionnaires, ses confrères et même les parents. Il dirige un service de rattrapage éducatif : La Grenouille et la Tortue.

Simon-Pierre Chevarie-Cossette poursuit une maitrise en philosophie à l’Université de Montréal. Il a travaillé à l’alphabétisation et au perfectionnement de décrocheurs. Au cours du printemps dernier, il a présidé l’association étudiante de sa faculté et s’est impliqué à fond dans le mouvement de revendication. Il a donc un point de vue existentiel sur le système.

Cette soirée organisée par le Centre culturel chrétien de Montréal aura lieu

  • à 19 h 30,
  • le jeudi 17 janvier 2013,
  • en l’église des Dominicains située au 2715, Côte-Sainte-Catherine, à Montréal (autobus 129 – métro U de M).

L’entrée est libre, une contribution de 10 $ est suggérée. Pour plus de renseignements, écrivez-nous : info@cccmontreal.org.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s