ÉCOLE PRIVÉE : CHANGER DE « PARADIGME » POUR FAIRE MENTIR LES TESTS D’ADMISSION

Le Devoir écrivait vendredi  que la Fédération des établissements d’enseignement privé du Québec entreprend un sondage auprès des parents des élèves fréquentant les établissements qu’elle regroupe. L’objectif : établir le portrait socio-économique de leur clientèle.

Les établissements privés soutiennent depuis longtemps qu’ils accueillent surtout des élèves dont les parents appartiennent à la classe moyenne. Si le gouvernement devait diminuer leur financement, on craint qu’une partie de leurs élèves ne puissent plus fréquenter leurs écoles. Seuls les plus riches en auraient encore les moyens.

À vrai dire, ce qui pour moi fait surtout problème, c’est que les enfants appartenant aux milieux défavorisés n’aient pas autant de chance de fréquenter l’école privée que ceux qui appartiennent à la classe moyenne: d’une part leurs parents n’en ont pas les moyens, d’autre part,  on le sait, ils réussissent en général moins bien que les enfants des quartiers favorisés.

Une société vraiment juste s’assurerait précisément que son réseau d’écoles privées soit avant tout destiné aux enfants à tous égards défavorisés. Ces écoles, surtout celles qui se réclament de la tradition catholique et qui se vantent, à bon droit sans doute, de faire merveille, trouveraient là à réaliser leur vraie mission sociale.

Bref, au lieu d’accueillir les élèves dont les tests d’admission révèlent qu’ils vont probablement réussir leurs études, les écoles recevaient ceux qui y échoueraient ! Bref, grâce à la qualité de leur corps enseignant, du leadership de leur direction, de l’excellence de leur pédagogie, elles n’auraient qu’une obsession : faire mentir les résultats désastreux aux tests d’admission et mener ses élèves au succès! Évidemment, les meilleurs ne devaient pas tricher en jouant à « qui perd gagne »!

Dans cette perspective, l’État se sentirait tout à fait justifier de subventionner davantage ces écoles.

On peut toujours rêver!

Publicités

2 réflexions au sujet de « ÉCOLE PRIVÉE : CHANGER DE « PARADIGME » POUR FAIRE MENTIR LES TESTS D’ADMISSION »

  1. michelepoupore

    On devrait faire de même avec les projets spéciaux dans le secteur public. Comment se fait-il que ces projets visent essentiellement, les enfants qui n’ont pas de problèmes scolaires?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s