LES MATERNELLES 4 ANS : D’AUTRES ÉTUDES S’IMPOSENT

 Dans le cadre de la délibération parlementaire relative à l’implantation des maternelles quatre ans, la Faculté des sciences de l’Éducation de l’UQAM a présenté un mémoire à la commission qui étudie le projet de loi à cet effet.

Le mémoire fait état d’une recherche expérimentale menée à l’école Saint-Zotique de la Commission scolaire de Montréal à compter de 2009 auprès d’enfants de 4 ans. Ses résultats sont positifs, mais non probants.

Le mémoire se conclut ainsi :

« En vue d’implanter des maternelles 4 ans temps plein en milieu défavorisé au Québec, afin d’obtenir les résultats escomptés, il est gagnant de miser sur des projets appuyés par la recherche et dont les résultats témoignent d’une meilleure préparation et réussite à l’école. Prendre en compte ces travaux fait en sorte que les élèves pourront bénéficier plus rapidement de pratiques favorables à leur développement.

« Les résultats préliminaires, obtenus à partir d’un échantillon de petite taille composé d’élèves de l’école Saint-Zotique, vont dans le sens attendu et semblent indiquer que les modalités mises en oeuvre dans cette école ont permis aux élèves d’arriver mieux préparés à la maternelle 5 ans. Également, les évaluations pédagogiques effectuées à la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord auprès des élèves de 1ère et de 2e année démontrent une amélioration nettement significative de leurs compétences en lecture au terme du 1er cycle du primaire.

« Ces résultats exploratoires à petite et à grande échelle sont encourageants et commandent une étude rigoureuse en vue de vérifier l’efficacité de la maternelle 4 ans temps plein en milieu défavorisé, au regard du développement global des élèves et ainsi que de leur préparation et de leur réussite à l’école. Dans une perspective de respect des enfants et des intervenants, ainsi que des fonds publics, il est essentiel que la mesure de maternelle 4 ans temps plein soit offerte de façon prioritaire aux enfants de milieu défavorisé et repose sur un curriculum enrichi, si l’on souhaite favoriser l’égalité des chances, tel que le recommande le Conseil supérieur de l’éducation. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s