Archives pour la catégorie approche par compétences

LA GUERRE PÉDAGOGIQUE À PROPOS DES CONNAISSANCES

Je signale la parution de l’ouvrage La guerre des écoles entre transmission et construction des connaissances paru en 2012 sous la signature de Gérard Boutin, professeur à l’UQAM. La veille du Centre de recherche et d’information sur la profession enseignante (CRIPE) vient de le porter à mon attention.

Gérald Boutin a participé activement à la guerre en question en logeant du côté des partisans des « connaissances ». À l’époque du Réseau pour l’avancement de l’éducation au Québec, je guerroyais de mon côté du côté des « compétences ».

Pour ma part, je n’ai jamais compris comment on a pu se battre autour de cette question en polarisant à l’extrême connaissances et compétences. Comme si, et pour moi c’est l’évidence – mais je ne suis pas didacticien – on pouvait être compétent sans posséder les connaissances qui rendent compétent.

La Fédération autonome de l’enseignement a mené haut et fort la charge contre les programmes axés sur l’acquisition des compétences, y voyant même une vision utilitariste de l’apprentissage et tutti quanti.

Je me suis comme professeur rallié à l’approche par compétences en revenant à la Faculté des sciences de l’éducation de l’UdeM en 2006. J’ai pu constater que celle-ci entraînait, surtout au démarrage, un net surplus de travail. Et sans conteste, elle rends  plus complexe, mais nettement plus bénéfique, l’évaluation des étudiantes et des étudiants.

Comme c’est le rôle d’un syndicat de négocier la tâche de ses membres, je peux comprendre la résistance que plusieurs associations ont menée ou mène encore à cette approche. Mais cette opposition et surtout l’argumentation pour s’y opposer ne m’ont jamais convaincu.

Mais il me reste à lire le bouquin de Gérard Boutin.