Archives pour la catégorie média

3- LA VALORISATION DE L’ÉDUCATION – SA PLACE DANS LES MÉDIAS

Si l’éducation est une valeur, autrement dit si on lui accorde de l’importance, on peut penser que les médias devraient en traiter. Bien que, soutient Jean-François Dumas, pdg d’Influence Communication, les médias s’intéressent moins à ce qui est important qu’à ce qui est vendeur. Aussi, lit-on dans le rapport annuel de cette société, l’éducation est « un thème normalement presque absent de l’actualité ».

De mon côté, j’ai examiné la place qu’occupent quelques thèmes relatifs à l’éducation dans les principaux quotidiens du Québec. J’ai retracé la fréquence entre novembre 2011 et novembre 2012 de certains mots ou expressions s’y rapportant dans la banque de données Eurêka*

Évidemment, cette statistique ne porte que sur ces mots sans égards au contexte. Ils ne disent rien non plus de l’importance de la nouvelle ou du propos. Ils sont néanmoins un indicateur utile, surtout s’il s’agit de mots ou d’expression qui renvoient à des réalités précises.

Le tableau qui suit rend compte de mes trouvailles.

Mots  Devoir Presse Soleil Nouvelliste Tribune Quotidien Moy an Moy sem Can français
éducation

1634

1560 1676 1135 1477 1056 1016  21,5

40 871

école et éducation

551

518 512 423 501 314 404  8,1

14 763

enseignant/e

481

455 299 370 360 255 319  6,4

10 585

enseignant/e et éducation ou école

318

271 269 229 246 163 215  4,3

7620

commission scolaire

208

252 269 337 414 365 264  5,3

8330

ministère de  l’Éducation

112

129 108 81 101 66 86  1,7

2707

persévérance scolaire / décrocheur

35

26 28 30 61 31 30  0,6

1177

Ce qui frappe au premier abord, c’est l’importance de l’occurrence du mot « éducation ». On le retrouve en moyenne 1016 fois dans les six quotidiens, soit près de 22 fois par semaine.  Le Soleil de Québec est le champion avec 1676 occurrences, soit plus de 33 fois par semaine. Dans l’ensemble des médias écrits du Canada français, on compte 40 871 occurrences du mot éducation pur toute l’année. Même le thème très spécifique de la persévérance scolaire revient en moyenne presque au quatre jour.

La variation du nombre d’occurrences d’un même thème d’un quotidien à l’autre retient aussi l’attention en ce qu’elle n’est pas si grande. Peut-être retiennent-ils en bonne partie les mêmes nouvelles. Une étude plus approfondie à cet égard permettrait de vérifier ce qui constitue le noyau dur de l’actualité en éducation, c.-à-d.  quand on retrouve en même temps la même nouvelle dans tous les quotidiens du Québec. Ce serait donc ce qui, a priori, est apparu le plus important ou, vu du point de vue de M. Dumas, ce qui est le plus vendeur! Pour avoir été reporter à l’éducation pendant 16 ans au Devoir, et m’être battu « pour la une», j’ai des réserves sur sa vision des choses.

Par ailleurs,, cette analyse sommaire ne tient pas compte de la place que l’éducation occupe ni dans les hebdos régionaux,  ni dans les médias électroniques. A priori, j’ai le sentiment qu’elle est moins importante que dans les imprimés. N’empêche, un site comme AMEQ en ligne diffuse chaque jour une bonne trentaine des communiqués émis par les institutions scolaires. Plusieurs sont sans doute repris, surtout dans les médias régionaux. Au surplus, la place de l’éducation va croissante dans les médias sociaux. Ainsi, on trouve un nombre important de blogues consacrés à l’éducation.

On retiendra de ce coup de sonde que l’éducation occupe dans nos quotidiens une place significative, du moins à mes yeux.  Cette place témoigne de l’importance sociale que les patrons de presse lui accordent.  D’autant qu’au moins la moitié d’entre eux affecte un journaliste à sa couverture quotidienne.

* Le Journal de Montréal et le Journal de Québec n’y sont toutefois pas répertoriés. J’ai aussi omis Le Droit d’Ottawa qui couvre Ottawa, mais aussi l’Outaouais québécois.

Demain: la valorisation de l’éducation dans les sondages d’opinion

L’ÉDUCATION ABSENT DES MÉDIAS? FAUT VOIR!

Influence Communication (IC) que je cite dans mon billet de ce matin écrivait que l’éducation et un « thème presque normalement absent de l’actualité ».

Je viens de vérifier dans Eurêka. Lisa-Marie Gervais, la journaliste du Devoir spécialisée en éducation, a signé 236 textes en 2011 et 245 en 2012. Cela contredit pas mal IC. Et je n’ai pas cherché dans La Presse ou Le Soleil.

Mais il faut savoir qu’Influence Communication calcule  l’espace qu’occupe le même événement sur sept jours dans tous les médias et conclut que si cet espace dépasse 1%, c’est une grosse nouvelle.

Tout cela pour dire que la manière dont on regarde la réalité colore cette réalité!

Ce matin, j’étais désolé. Là, je le suis moins!

L’ÉDUCATION, PARENT PAUVRE DES MÉDIAS?

La société Influence Communication qui fait la veille sur ce que publie l’ensemble des médias québécois et même internationaux a publié mercredi son bilan annuel. J’y lis ceci : « L’éducation, un thème presque normalement absent de l’actualité, a généré une nouvelle sur 10 en 2012, dopée par le conflit étudiant ».

Il y a une mauvaise et une bonne nouvelle dans ce constat : la mauvaise, c’est de lire que « normalement » l’éducation n’existe guère pour les médias. Du reste, le thème de l’éducation est absent de la table des matières. Moi qui ai passé quinze ans au Devoir à couvrir ce secteur, cela me désole profondément. Je fais ici un lien avec ce que j’écrivais dans un autre billet : l’éducation est très bas dans les priorités des Québécois au regard de l’activité gouvernementale.

La bonne nouvelle est évidemment le sursaut d’intérêt qu’a généré et que continue de générer le débat sur les droits de scolarité et le financement des universités. Même si ce débat s’est polarisé, les questions satellites qu’il a soulevées notamment sur les finalités et buts de l’enseignement supérieur ont enrichi la pensée collective.

Se pose évidemment une question : l’éducation est-il un thème absent des médias parce qu’il ne se passe rien ou parce que les patrons de presse n’y accordent plus d’importance? Prenons, à titre d’exemple, l’action du ministère de l’Éducation tel que reflétée dans les communiqués de presse qu’il a publiés depuis un an.

J’en ai compté 292 émis entre le 6 janvier et le 20 décembre de cette année. Comme le ministère de l’Éducation est aussi celui des Loisirs et du Sport, un grand nombre d’entre eux à trait à ce domaine. On y traite largement des investissements dans des équipements sportifs ou scolaires. Plusieurs veulent rendre hommage à des élèves ou des personnels méritants. La majorité présente un intérêt local et sont sans doute repris dans les pages des hebdos régionaux.

J’ai fait par ailleurs l’exercice suivant : qu’aurais-je éventuellement publié de ces commnuniqués dans mon journal préféré? J’ ai compté 18 sur 292. Les voici :

  1. 2012-12-11 Ententes avec COPIBEC et ARTISTI – Le gouvernement versera 9,7 M$ en droits d’auteur pour l’utilisation d’œuvres dans les écoles du Québec
  1. 2012-11-09 La ministre Malavoy annonce la tenue d’élections scolaires en 2014
  1. 2012-10-24 Projet de la maternelle 4 ans pour les enfants des milieux défavorisés — La ministre Malavoy accueille favorablement les recommandations du Conseil supérieur de l’éducation
  1. 2012-10-17 La formation professionnelle : à l’éducation — La formation technique : à l’enseignement supérieur
  1. 2012-09-21 Nomination d’un nouveau sous-ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport
  1. 2012-07-05 Aide financière aux études — L’accessibilité aux études bonifiée dès l’automne
  1. 2012-07-04 Lutte contre l’intimidation et la violence à l’école — Québec annonce la création d’une chaire de recherche sur la sécurité et la violence en milieu éducatif
  1. 2012-06-20 Enseignement intensif de l’anglais, langue seconde, au primaire — Les réponses à vos questions en quelques clics
  1. 2012-06-13 Adoption du projet de loi nº 56 — Le Québec se dote d’une loi pour prévenir et combattre l’intimidation et la violence à l’école
  1. 2012-05-31 Négociations sur les droits de scolarité – Des discussions basées sur l’ouverture, mais l’impasse continue
  1. 2012-05-18 Loi permettant aux étudiantes et étudiants de recevoir l’enseignement dispensé par les établissements d’enseignement postsecondaire qu’ils fréquentent — Le projet de loi 78 adopté à l’Assemblée nationale
  1. 2012-04-25 La classe s’exclut de la table de discussion
  1. 2012-04-23 Une rencontre pour une solution rapide
  1. 2012-04-18 La ministre Beauchamp réitère sa demande aux associations étudiantes de condamner les gestes de violence, de vandalisme et d’intimidation
  1. 2012-04-16 Québec prêt à discuter de la gestion des universités
  1. 2012-04-06 Rencontre avec les associations étudiantes – La ministre Beauchamp désire rectifier les faits
  1. 2012-03-26 L’Université de Montréal franchit une nouvelle étape dans la réalisation de son projet de campus à Outremont
  1. 2012-03-22 Projet de loi visant à lutter contre l’intimidation et la violence à l’école – Les consultations particulières sont lancées

Cela dit, il s’agit là d’une bien courte. analyse J’entends bien aller faire une visite sur Eurêka pour en savoir plus. A+!