Archives du mot-clé lecture

DIX DÉFIS DE L’ÉCOLE QUÉBÉCOISE.

J’ai participé hier jeudi soir à une soirée rencontre du Centre culturel chrétien de Montréal sur le thème : « L’école québécoise, ses défis et ses enjeux »

J’ai proposé à la réflexion de l’auditoire dix défis et autant d’enjeux. Il s’en trouverait bien d’autres. Mais si on arrive à relever ceux-ci, l’école québécoise aura fait des grands pas. Mais ces défis sont de taille, car les situations auxquelles il s’agit de s’attaquer sont structurelles. Elles sont en effet enracinées dans des systèmes de valeurs, des institutions, des pratiques, voire des intérêts dominants. Il vaut néanmoins la peine de s’y attaquer en raison des enjeux en cause. Voici donc la « table des matières » de mon intervention.

Les enjeux pédagogiques

1- L’apprentissage de la lecture – Priorité absolue

Enjeu: la clé de la réussite scolaire

2- Une réussite des garçons  à l’égal des filles

Enjeu: l’égalité sociale des sexes

3- Une réelle professionnalisation du métier d’enseignantes et d’enseignants

Enjeu : une meilleure éducation

Les enjeux socio-économiques

4- Valoriser la formation professionnelle des jeunes

Enjeu: s’assurer d’un nombre suffisant d’ouvriers spécialisés

Les enjeux sociaux

5- Concilier égalité dans l’accès aux services et diversité des talents

Enjeu : une école plus démocratique

6- Communautariser l’école publique

Enjeu : sortir du modèle de consommation

7 – Sauver l’école en milieu défavorisé

Enjeu : sortir de la pauvreté

Les enjeux de la gouvernance

8- Renforcer l’autonomie des écoles

Enjeu : favoriser davantage la réussite par la responsabilisation optimale de acteurs de l’école

9- Revigorer la démocratie scolaire

Enjeu : relégitimer les commissions scolaires

Un enjeu conjoncturel

10 – Trancher la question des droits de scolarité dans toutes ses dimensions et non seulement politique et économique

Enjeu : faire reposer  les décisions à venir sur un socle de principes et  valeurs explicites et déclarés et non pas seulement sur des considérations politiques et économiques..

Publicités

APPRENTISSAGE DE LA LECTURE : PRIORITÉ ABSOLUE

Je ne suis pas pédagogue. Je sais néanmoins que l’apprentissage de la lecture, dès le début du primaire, est la clé incontournable de la réussite scolaire pour le reste des études. Je sais aussi que le décrochage au secondaire n’est pas sans lien avec l’incompétence en lecture. Tout cela a bel et bien documenté dans un avis du Conseil supérieur paru en 1999 sur la réussite scolaire comparé des filles et des garçons (p. 56). D’autres travaux, plus récents, ont sans doute confirmé cela.

J’ai déjà écrit, au moment de la campagne électorale de 2008, que les partis politiques devraient faire de la compétence en lecture, l’article premier de leur programme en matière d’éducation. Les commissions scolaires et les écoles devraient faire de même dans leur plan stratégique et leur plan de réussite. Les résultats médiocres du Québec aux tests internationaux en lecture me confortent dans ma position.

Heureusement, des chercheurs et des commissions scolaires ont déjà investi dans ce domaine afin de trouver les meilleures méthodes d’apprentissage, voire de prévenir les difficultés dès la maternelle. Mais cela demeure des cas isolés.

Je le dis comme je le pense : un sommet sur l’apprentissage de la lecture réunissant les meilleurs spécialistes, les meilleurs praticiens et les décideurs serait plus utile que le prochain sommet sur les universités. Chose certaine, plus nos enfants seront compétents en lecture, plus ils termineront leurs études secondaires et collégiales avec succès, plus ils auront accès à l’université!